Traitement anti-mites

En cette fin de saison d’hiver 2017-2018, nous avons eu la désagréable surprise de voir quelques papillons voler autour des vêtements inuits exposés en vitrine… Ces papillons sont la forme adulte des mites des vêtements, dont les larves se nourrissent de la kératine contenue dans le cuir, les cheveux, la laine, la fourrure.

Un traitement de choc s’imposait. Nous avons ainsi enlevé tous les objets de la vitrine menacée de contamination, nettoyé le bloc et traité les vêtements un par un. Nous avons également traité sans les enlever tous les autres objets exposés. Nous ré-appliquerons ce traitement curatif dans 10 jours, et nous l’accompagnerons d’un volet préventif avec des feuillets anti-mites, efficaces 6 mois.

Nous avons également épousseté les bois de rennes servant de support aux vêtements, sans les exposer à l’eau pour ne pas les abîmer. Nous nous en sommes servis comme support pour la remise en vitrine des vêtements, après les avoir enduit d’un léger vernis fermant les ports susceptibles d’accueillir des œufs de mites.

A noter, le traitement préventif à base d’huiles essentielles de cèdre et de lavande est un moyen efficace et écologique d’éloigner les mites des vêtements que nous pourrons utiliser à l’avenir en complément des feuillets.

Nous avons ainsi pu libérer notre médiateur prisonnier des vitrines !