Longines

Longines_LogoP539_FondBlanc (2)

Le nom « Longines » est associé aux Expéditions Polaires Françaises depuis plus d’un demi-siècle. Montres, chronomètres réglés au temps civil et aux temps sidéral. Ces chronomètres avaient une mission délicate à remplir: garder le temps.

Aujourd’hui, dans notre monde hyper-connecté, avec tous les moyens de communication que nous connaissons, cela peut nous sembler inconcevable. Cependant, il y a 70 ans, garder le temps se révélait être une mission dès plus compliquée dans les milieux difficiles des zones polaires. La réussite des missions polaires dépendait de la précision de ces appareils. En dehors de l’heure, c’était aussi un moyen de calculer la position des hommes et des machines sur les étendues gelées des calottes dépourvues de repères visuels.

« Je vous fais parvenir ci-joint les copies des résultats de marche des trois chronomètres-torpilleurs (Longines 1-2-3) au cours de la campagne d’été 1949 au Groenland. Ainsi que vous le verrez, ces trois chronomètres nous ont donné entière satisfaction, et ils se sont avérés supérieurs aux grands chronos (autres que Longines) suspendus à la cardan, que nous avions également emporté »

Jean Nevière, Chef de la section de géodésie. Expéditions Polaires Françaises, mission Paul-Emile Victor.

La société Longines Francillon SA a décidé de renouer avec cette tradition polaire en devenant mécène de l’Espace des Mondes Polaires de Prémanon. En plus d’une participation financière, la société Longines Francillon SA met à disposition de l’établissement une montre « Expédition polaire, mission Paul-Emile Victor », numérotée, ainsi qu’un chronomètre de marine qui seront en place dans l’exposition permanente.

Chronomètre de marine_4551280 (2)Montre bracelet PE Victor_35695232_dos (2)