Hiver de plus en plus chaud dans l’Arctique

C’est un fait, selon les données météorologiques l’Arctique vient de connaître l’hiver le plus chaud de son histoire. Il a été enregistré en plein mois de février des températures positives, 30 degrés au dessus des normales saisonnières, à l’extrémité nord du Groenland.
De façon concrète, le réchauffement de l’air s’est traduit par une diminution de 62.000 kilomètres carrés de la surface de la banquise l’an passé.

A suivre, hélas…