Expédition polaire 1934-1935 – Photographies de Robert Gessain

Le centre culturel « Pôle Sud », à Chartres de Bretagne, exposait en ce début d’année 2018 des photographies prises par le jeune Robert Gessain, alors élève à l’Institut d’ethnologie de Paris et membre de la fameuse « EFG », Expédition Française sur la côte est du Groenland (août 1934-août 1935). Cette mission d’un an, à Angmassalik, avait pour objet principal l’étude ethnologique et anthropologique d’un groupe d’inuits encore relativement inconnu et isolé, découvert par les occidentaux seulement une cinquantaine d’années auparavant. L’exposition, réalisée en partenariat avec le musée national de la Marine, offre une part importante à la vie à bord du Pourquoi Pas ?, le navire du commandant Charcot qui déposa les quatre membres de l’expédition à Angmassalik, et à ses marins réalisant les opérations d’intendance préalables à l’hivernage. Les inuits ne sont pas pour autant absents des photographies présentées : nous les voyons ainsi prendre joyeusement possession du navire, recevoir des présents des mains du commandant Charcot ou poser sur des caisses estampillées « EFG ».

Cet hivernage est bien connu à l’Espace des Mondes Polaires de Prémanon puisqu’il signe le début de la carrière polaire de Paul-Emile Victor. L’équipe était également composée de Michel Pérez, géologue, et Fred Matter-Steveniers, cinéaste. L’expédition de 1934-1935 a permis l’étude anthropométrique et généalogique des quelques 870 habitants (études des groupes sanguins, métabolisme basal, radiographies…), la reconnaissance du territoire groenlandais en traineau sur des portions jusqu’alors jamais explorées, et la collecte d’enregistrements et d’objets ethnographiques qui enrichiront les collections du Musée de l’Homme puis de l’Espace des Mondes Polaires et du Musée du Quai Branly. Elle sera prolongée l’année suivante par l’Expédition Française Transgroenland : traversée de la calotte polaire en traineau au printemps 1936 puis études estivales de 2 mois pour Robert Gessain et Michel Pérez au sein de la même communauté et nouvel hivernage pour Paul-Emile Victor.

Nous avons rapporté de notre visite à Chartres-de-Bretagne quelques photographies que nous vous proposons de découvrir sur ce blog, et nous vous attendons à l’Espace des Mondes Polaires pour prolonger l’expérience en visionnant le film tourné sur place par Fred Matter, Les 4 du Groenland.